Tout ce qu’il faut savoir pour broder sur un vêtement !

Tout ce qu’il faut savoir pour broder sur un vêtement !

Vous en avez assez de porter la même panoplie vestimentaire ou les mêmes accessoires que tout le monde ?
J’ai la solution : la broderie !

Aujourd’hui, je vous dévoile comment réussir sa broderie sur un vêtement ! Ou une trousse. Ou un sac. Enfin vous m’avez compris !

Mais oui, cet article est pour vous. Vous qui avez lu mon article pour les débutants en broderie, vous avez réalisé plusieurs hoops mais vous ne savez plus où les mettre. Maintenant vous voulez passer aux choses sérieuses : personnaliser vos affaires ! 

Et pour que ce soit plus parlant, je vous montrerai les étapes en photos de ma dernière personnalisation de robe. Enfin de future robe.

Première étape : le choix du vêtement.

Tout ou presque peut être customisé avec de la broderie.

Pour preuve, ce magnifique travail de Hilary Fayle que je vous laisse découvrir sur cet article de 2two2rien.

broderie insolite

Mais avant de vous customiser toutes vos plantes (oui, je vous vois, là vous, avec votre aiguille ! ) il est préférable de s’attaquer à un objet textile.
Et là encore vous avez le choix : chaussures, blouson en jean, devant d’une chemise, trousse, bas de jupe…

Première option : broder un objet existant.

Vous devez alors prendre en compte plusieurs choses.

 

1. La tension de l’ouvrage doit rester correcte lors de la broderie.

L’idéal est de pouvoir placer un petit tambour à broder (il en existe des tout petits : 8cm) surtout si votre tissu est fin. Attention donc aux endroits incongrus tels que le haut d’une manche ! Il faudra être vigilant sur votre tension.
Pour broder des chaussures en tissu ou une trousse en grosse toile, pas de problème : peu de risque de déformation. Par contre, pensez à prendre un fil et une aiguille adaptée à l’épaisseur !

2. Les fils seront apparents sur l’envers. 

Si votre vêtement ou accessoire est déjà doublé, ce ne sera pas forcément très gracieux : soignez donc particulièrement vos rentrés de début et fin de fils.
(J’explique tout cela dans mes kits et modèles de broderie. ) 

 

Seconde option : broder avant de coudre.

L’idéal, pour ceux qui savent coudre, certes, est de broder son tissu AVANT de coudre. 
C’est ce que j’ai choisi de faire pour broder ma future robe !

J’ai donc commencé par reporter le contour du buste de ma future robe sur mon tissu. J’ai ici utilisé une craie de tailleur bleue, mais libre à vous d’utiliser la méthode de report de votre choix : roulette, fil, stylo frixion …

Ensuite, ne découpez pas sur le contour comme vous le feriez d’habitude. Pendant la broderie, le tissu risque de se déformer. Découpez largement autour de vos contours en vérifiant que vous arriverez à placer votre cercle à broder correctement.

Comment ? Vous voulez savoir ce que je vais coudre ? La robe Jazz de Ready to sew, patron génialissime et versatile puisque vous pouvez réaliser robe, combi, combi-short, porte-feuille, à boutons, débardeur… Parfait quand on veut réaliser une garde-robe personnalisée non ? ET le tout de la taille 32 à 52 … (Non je ne suis pas sponsorisée !) Bref.

Seconde étape : le choix du motif

Encore une fois tout est possible ! (C’est chouette non ?)

Si vous savez dessiner : laissez parlez votre imagination !
Si le talent d’illustrateur n’est pas vôtre, c’est là que j’interviens !

C’est pour vous que j’ai décidé de proposer les motifs de mes kits broderie (et bientôt des motifs exclusifs ! ) en téléchargement.
Et bien oui, pour broder sur un vêtement, vous n’avez pas besoin du kit entier… Grâce aux PDF téléchargeables, vous obtenez en un clic le motif et les explications. Il n’y a plus qu’à adapter la taille du motif à votre projet et à le reporter.

Motif “Inflorescence”

broderie en téléchargement rose echevelée

Motif “Rose échevelée” 

 Comment adapter la taille du motif ?

Je vous conseille d’utiliser la technologie !
Avec une image numérisée (dans le pdf ou scannée), il vous suffit de jouer sur les pourcentages de taille lors de l’impression.

Comment reporter la taille du motif ?

Ici, j’ai utilisé ma tablette lumineuse et un stylo frixion (qui s’efface à la chaleur du fer à repasser une fois la broderie finie)

Vous pouvez également utiliser la transparence à travers une fenêtre et un crayon gris ou le papier carbone.

Encore plus simple ? Les tissus hydrofuges que je vous présente ici.
On décalque ou on imprime directement dessus et on autocolle ou on fixe à grands points à l’endroit souhaité. Ils disparaissent à l’eau après la broderie.
C’est la solution IDEALE pour les tissus foncés, les lainages ou les tissus extensibles. Si vous souhaitez broder sur un T-shirt, je vous conseille vivement d’utiliser le Solufix de Vlieseline, autocollant qui stabilisera votre tissu pendant la broderie.

broder un vêtement

Etapes suivantes : broder et admirer !

Vous avez choisi votre projet, reporté votre motif correctement, choisi votre fil , reste le meilleur : broder !
Et éventuellement coudre, qui est également un plaisir pour ceux qui ont choisi cette option ! Vous pouvez maintenant replacer votre morceau de patron sur le tissu brodé et procéder à la découpe et à l’assemblage. 

Vous pouvez maintenant admirer et porter fièrement et longtemps votre accessoire ou vêtement brodé et personnalisé !

 

Promis ! Je vous montrerai ma robe une fois terminée !

Alors ?
Etes-vous prêts à dire adieu aux stéréotypes de la mode et à prendre du plaisir ?

N’hésitez pas à me montrer vos broderies sur vos vêtements ou accessoires sur les réseaux sociaux avec le #RDPLbrodons

instagram facebook

A bientôt où que ce soit !

Mélissa

Laisser un commentaire